Philippe MARTINEZ à Strasbourg les 6 et 7 novembre prochain

La CGT alsacienne aura le plaisir d’accueillir le secrétaire de la CGT Philippe Martinez les 6 et 7 novembre prochain à Strasbourg.

 Deux initiatives vont être organisées lors de cette venue. Tout d’abord Philippe Martinez interviendra à 20 h au meeting qui est organisé dans la salle de la bourse à Strasbourg dans le cadre de l’initiative du Drapeau Rouge.
 La seconde initiative se déroulera le 7 novembre sur le terrain et en deux temps. Philippe Martinez participera de 7 h 15 à 9 h 15 une distribution de tract devant l’hôpital civil puis participera à une conférence de presse qui s’articulera autour de l’élection du 6 décembre au sein de la fonction publique et de la politique du gouvernement en matière de santé publique et privée.
 De 10 h 00 à 12 h 00 il participera à un rassemblement devant la société SOCOMEC à Benfeld qui portera sur les discriminations syndicales.
 L’UD invite dès ce jour les militants à participer massivement à ces deux initiatives tout comme à celle du drapeau Rouge.

Non aux inscriptions antisémites et anti migrants sur le mur de la mairie de Zoebersdorf !

 

Publiée par CGT Union Locale Saverne sur Lundi 15 octobre 2018

AGENDA DE LUTTE DE LA SEMAINE

Rassemblement 18 octobre 2018 entre 12h et 14 h devant le magasin Printemps à Strasbourg. Adresse Printemps Strasbourg 1-5 rue de la haute montée à Strasbourg.
Manifestation des retraités 18 octobre 14 h 30 place Kléber à Strasbourg.
Rassemblement Cheminots/usagers : 25 octobre 2018 : 12h00 à 14h00.
Trains de nuit : sonnons le réveil du retour ! Place de la gare à Strasbourg.
L’UD appelle toutes ses structures à envoyer des délégations pour soutenir les salariés et les retraités en lutte ce jour-là.

Pourquoi se mobiliser le 9 octobre 2018 ?


Le Gouvernement continue inexorablement « la rénovation du modèle social », selon les préceptes du grand patronat, de la finance mondialisée. La Cgt appelle les salarié-e-s, retraité-e-s, Jeunes, privé-e-s d’emploi à se mobiliser, pour porter leurs revendications et les propositions de la CGT, dans l’intérêt de toutes et tous. Les propositions libérales, on le constate tous les jours, ne mènent que vers une société déstructurée avec ceux qui ont tout d’un côté et celles et ceux « qui ne sont rien » de l’autre…
Après l’affaiblissement des protections du code du travail, la refondation de l’apprentissage et de la formation professionnelle, 7 points sont au programme du gouvernement s’inscrivant, sans aucune surprise, dans la poursuite de la destruction de notre modèle social.
En chantier : l’assurance chômage, la santé au travail, la transformation de notre système de prise en charge des arrêts maladie, la retraite, la lutte contre la pauvreté, le système de santé et enfin la prise en charge des personnes âgées et de la perte d’autonomie avec, à chaque fois, le leitmotiv de la maîtrise des dépenses publiques et de réduction des solidarités.
On peut ajouter à ce programme la poursuite de la casse des services publics avec la suppression de 120.000 emplois de fonctionnaires sur le quinquennat dans le cadre de CAP 2022.
Nous avons tous les éléments pour aller au débat avec les salariés et élever le rapport de forces pour construire des mobilisations de nature à imposer d’autres choix au patronat et au gouvernement.
Le mécontentement est fort, il y a lieu de proposer des perspectives nouvelles et de redonner espoir aux salariés et confiance en l’action syndicale ; pour cela il nous faut faire connaitre les nombreuses luttes qui existent et permettent de gagner des avancées dans différents secteurs.
Face à des attaques globales, nous devons travailler à la convergence revendicative à partir de ce que chacun vit dans son entreprise ou son service, rassembler les salariés autour de revendications qui leur sont propres mais aussi communes telles que les salaires, l’emploi, les conditions de travail, mais aussi la protection sociale et les services publics.
Mobiliser massivement nécessite de mener la bataille des idées au plus près des salariés : dans les entreprises et services.
A ce jour les syndicats ou branches professionnelles suivantes ont informé l’UD CGT du Bas-Rhin d’avoir déposé des préavis de grève et appellent les salariés à participer à la manifestation du 9 octobre 2018 à 14 h place Kléber à Strasbourg.

Syndicat CGT de la CTS, Syndicat CGT PUNCH, Syndicat CGT Eurométropole, Syndicat du LIVRE et FILPAC CGT, Syndicat CGT des agents territoriaux, L’USTM CGT du Bas-Rhin, les Unions locales CGT du Bas-Rhin, Syndicat CGT des hôpitaux universitaires de Strasbourg, Syndicat CGT de la Poste et d’Orange.

tract UD pour 9 octobre 2018

VIDEO LES BEAUX JOURS

MARDI 23 OCTOBRE à 19h à Strasbourg
PROJECTION DEBAT DU FILM « OCTOBRE » entrée libre
Film soviétique de Sergueï Eisenstein et Grigori Aleksandrov (durée 102 minutes) sorti en 1927 commandé par le régime (qui censura certaines scènes) pour le dixième anniversaire de la révolution d’octobre 1917.
Le film sera suivi par un débat sur le bilan de la Révolution bolchévique et son actualité en France et dans le monde avec l’historien Andréa BENEDETTI et Frédéric KARAS de la CGT.
Vidéo Les Beaux Jours 31 rue Kageneck Strasbourg.
(Près de la Gare et des Halles, Arrêt Tram C Faubourg de Saverne)

 

Suppression des cotisations sociales au 1er octobre 2018

Le gouvernement annonce une augmentation du pouvoir d’achat des salariés du privé en supprimant, à partir du 1er octobre, les cotisations assurance chômage et pour partie celles de l’assurance maladie via un nouveau prélèvement de CSG. Il ne s’agit en rien d’une augmentation des salaires, décryptage :
Tract en pièce jointe: 20181004_SuppressionCotisationSociale_Tract-v2

 

GCO : Aucune Résignation, Debout et Fier : Résistance !

PARCE QUE NOUS NE SOMMES PAS RÉSIGNÉS

Le collectif GCO NON MERCI et l’ensemble du mouvement d’opposition, APPELONS A MANIFESTER A STRASBOURG SAMEDI 6 OCTOBRE A 14H.
La décision des juges du tribunal administratif de ne pas suspendre les travaux du GCO malgré des doutes sérieux sur la légalité de l’arrêté signé par le préfet Jean-Luc Marx le 31 août dernier, est tout bonnement scandaleuse et irresponsable au regard du motif “à titre exceptionnel” invoqué.
Pour autant, le bras fer engagé avec l’État et Vinci est loin d’être terminé. Toutes les cartouches juridiques sont loin d’être épuisée. Nous irons notamment en cassation devant le Conseil d’État pour contrer la décision du TA.
Sur le terrain, nous appelons à résister autant que cela est possible. Vinci doit comprendre qu’il n’est pas en terre conquise. Nous ne sommes pas un lot de consolation dû à l’abandon de Notre-Dame-des-Landes.
NOTE : Le lieu et la forme de la manifestation n’ont pas encore été actés. D’autres informations à venir dans les prochains jours. /… / Réservez votre samedi après-midi.

 

POUR LA DEFENSE DES RETRAITES

RASSEMBLEMENT 2 OCTOBRE 2018 A 9 H 00 PLACE DE L’AUBETTE PLACE KLEBER A STRASBOURG

L’intersyndicale de retraités CGT – FGR/FP – FO – FSU -CFE/CGC – Solidaires organise un rassemblement le mardi 2 octobre 2018 à 9 heures à l’Aubette Place Kléber à Strasbourg un rassemblement

L “atelier pédagogique” réuni à Strasbourg sous la présidence de Mr Jean-Paul Delevoye Haut-commissaire à la réforme des retraites se tiendra le 2 octobre à l’Aubette

La réforme des retraites est  un projet gouvernemental particulièrement destructeur des retraites, pensions et réversion, qui sont le fruit des luttes sociales  et des acquis de civilisation.

Nous rappellerons les raisons de la grande colère des retraités et des pensionnés face à la volonté gouvernementale d’imposer une retraite fondée sur un principe de capitalisation par points à valeur non-définie, générateur de paupérisation, alors que depuis 1936  le calcul des retraites existe et fonctionne sur la base de la solidarité intergénérationnelle.

https://www.facebook.com/events/172896203587127

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 9 OCTOBRE 2018.

Le 9 octobre, ensemble à la conquête d’un autre avenir !

Les multinationales tricolores défraient fréquemment la chronique par des annonces de plans sociaux alors même qu’elles bénéficient d’allègements de cotisations sociales, d’exonérations et autres crédits d’impôts. Le manque à gagner dans le budget de l’État est de 200 milliards d’euros par an. Un pognon de dingue qui n’a jamais fait la preuve de sa pertinence, notamment en termes de création d’emplois.

Dans chaque entreprise, dans chaque administration, sur les lieux d’études, dans les lieux de vie, ensemble le 9 octobre, il est grand temps de nous faire entendre pour que le progrès social soit au rendez-vous !

Manifestation: Strasbourg 14 h place Kléber

tract UD pour 9 octobre 2018

Suspension de l’autorisation unique ? Arrêtons le massacre !

Rassemblement mardi 25 septembre à 18 h Place Broglie à Strasbourg

Mardi 25 septembre, le tribunal administratif de Strasbourg rendra sa décision concernant le référé contre les arrêtés de l’Autorisation unique signé par le préfet Jean-Luc Marx le 31 août dernier.
Une suspension des arrêtés entraînerait un coup d’arrêt sur le terrain pour les travaux du GCO jusqu’au jugement sur le fond à une date ultérieure.
Quoique décide le tribunal, le collectif GCO NON MERCI appelle à un rassemblement unitaire mardi 25 septembre, à 18h, devant l’Opéra, place Broglie, à Strasbourg.
Pour le climat, pour les arbres, pour la nature, la faune et la flore, et pour nos enfants.

https://www.facebook.com/events/307025483431507/