Notre actualité

Non à la hausse des tarifs des billets CTS en juillet prochain

Strasbourg : hausse de tarifs à la CTS… Honteux !

Nous venons d’apprendre par voie de presse, une Nième augmentation des tarifs des transports en commun à Strasbourg. La hausse sera en moyenne de 1,61 %, et entrera en vigueur le 1er juillet 2017.
Il s’agit de la 9e hausse depuis 2008 !!
Tout cela dans un contexte d’austérité. Bref, ce sont encore une fois les plus défavorisés qui vont trinquer. Alors que les salaires n’augmentent pas, il va falloir débourser de plus en plus pour se rendre au travail, que ce soit en tram, en voiture (les parkings – y compris résidents- ont eux aussi augmentés !)
Quand on pense qu’en plus la mairie et l’Eurométropole de Strasbourg affirment vouloir lutter contre la pollution automobile, on croit rêver !! Ce n’est pas en augmentant les tarifs des transports en commun qu’on incitera les gens à les préférer à la voiture. Drôle de conception de la « transition énergétique »…
Peut-être que les élus strasbourgeois ont prévu de remplacer à terme la CTS par des bus « Macron »… cela ne serait pas étonnant, d’autant que Alain Fontanel, premier adjoint de l’Eurométropole ET président de la CTS, a décidé d’inviter Emmanuel Macron à inaugurer la ligne de tramway Strasbourg-Kehl.
La CGT s’insurge contre cette mesure ! Nous revendiquons toujours une politique tarifaire attractive et sociale qui rende accessible l’ensemble des transports à toutes et à tous !
Nous revendiquons par ailleurs la prise en charge intégrale par l’employeur pour tous les salariés du coût du transport domicile-travail, en favorisant les transports collectifs et/ou par la mise en disposition de transports collectifs organisés et financés par l’employeur….
Pour mémoire : depuis 2009, 50 % des frais de transports publics domicile/travail des salariés doivent être pris en charge obligatoirement par l’employeur. Or, dans les faits, c’est LOIN d’être le cas !!

 

MANIFESTATION 1er MAI

MANIFESTATION 1er MAI à STRASBOURG 10h30 place de Lattre de Tassigny (place de la Bourse)

APPEL CGT, FO, FSU, CNT, UNEF, Solidaires

En cette période d’attaques sans précédent contre le droit du travail, de régression sociale, marquée par :

– le CICE et autres cadeaux aux entreprises qui n’ont créé aucun emploi,

– la précarité qui ne cesse d’augmenter,

– la Loi « Travail » qui a inversé la hiérarchie des normes,

– des gouvernements successifs au service d’un MEDEF qui rêve de salariés corvéables et jetables selon ses carnets de commande ou ses résultats financiers !

– une politique d’austérité sans précédent, notamment dans les hôpitaux…

En ces temps de répression antisyndicale venue d’un autre âge, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, CNT, UNEF, Solidaires appellent à une manifestation du 1er mai 2017 de lutte, de revendications et de résistance !

Départ 10h30 place de Lattre de Tassigny (place de la Bourse) à STRASBOURG.

Pour l’abrogation de la Loi Travail ! Pour une autre répartition des richesses ! Pour l’augmentation des salaires ! Pour la baisse du temps de travail !

https://www.facebook.com/events/265490187237067

tract 1er mai UD CGT 67: tract c 1er mai 2017

PRINTEMPS DE L’INDUSTRIE

Une centaine de militants au rassemblement de Strasbourg à l’appel de la CGT, pour la défense et le développement de l’Industrie et des Services publics.

À l’heure où le patronat voudrait imposer ses stratégies de casse et faire du fatalisme une norme. Les projets alternatifs, que ce soit contre les fermetures d’entreprises et de services, pour la ré-industrialisation ou pour la réappropriation collective des moyens de production, élaborés avec les salariés et leurs syndicats CGT, ouvrent des perspectives

Ils mettent en évidence les enjeux économiques, sociaux et environnementaux, et le lien structurant entre Industries et Services publics ; liens qui s’alimentent mutuellement. Développer les Services publics et l’appareil industriel permet de revivifier les territoires en partant des besoins au plus près de la population.

Loin de rester l’arme au pied, cette journée du 21 mars n’est qu’un point d’étape d’une campagne CGT offensive et conquérante.

21 mars : journée de mobilisation

Pour une industrie au centre des défis  économiques, environnementaux et sociaux

Rassemblement Mardi 21 mars – 10h
Chambre de Commerce et d’Industrie  –  Place Gutenberg à STRASBOURG

Télécharger les tracts 21mars_cgt67, tract n° 2 pour le 21 mars 2017
https://www.facebook.com/events/1287616664653200

Communiqué de soutien aux « Six de Haguenau »

Communiqué de la Fédération CGT des Services publics et de l’Union Départementale CGT du Bas-Rhin

 Les “Six de Haguenau” (4 syndicalistes de la CGT, 1 de FO, 1 de Solidaires) poursuivi-e-s pour s’être mobilisé-e-s contre la loi « Travail » le 19 mai 2016 ont été condamné-e-s ce mardi 7 mars 2017 par le TGI de Strasbourg.

Les peines prononcées (1 000 euros d’amende pour 4 d’entre eux, 500 euros pour les 2 autres) sont moins lourdes que les peines requises par le procureur de la République qui s’était autosaisi, mais le principe même de leur condamnation constitue une attaque contre les libertés syndicales.

La criminalisation du mouvement social et syndical restera l’un des marqueurs du quinquennat de François Hollande. Elle a accompagné des restrictions des droits des représentants du personnel, un corsetage et un dévoiement du dialogue social. Les discours de plusieurs candidats à la présidentielle sont d’ailleurs dans la même veine !

Ces camarades viennent allonger une liste déjà trop longue de militants qui n’ont commis comme seul crime que la défense des droits et des intérêts des salariés.

Pour la CGT, il ne fait aucun doute que c’est un nouvel acte pour museler toute remise en cause des politiques néfastes en s’en prenant à nos militants et, à travers eux, à l’ensemble du monde du travail.

De tels agissements et procédures sont inacceptables. La CGT sera toujours au côté des militants poursuivis. Être militant, ce n’est pas être délinquant.

Lire le communiqué 2017_03_08_COM-PRESSE-HAGUENEAU

Mobilisation des métallurgistes le 1er mars 2017

Rassemblement 1er mars devant l’IUMM à Eckbolsheim

La CGT Métallurgie est pleinement investie pour améliorer les droits existants et en imposer des nouveaux.

La CGT métallurgie appelle les salariés de la branche à se mobiliser le 1er mars dans les entreprises sous toute forme, y compris par la grève et en participant massivement devant l’UIMM Bas-Rhin à 11 heures, 6 Rue Ettore Bugatti à STRASBOURG pour exprimer leurs revendications en matière de classifications et de salaires.

(Tract ci-joint) TRACT 1er MARS 2017 vdef

 

L’UD CGT 67 appelle à l’action pour les droits des femmes le 8 mars

L’UD CGT 67 et la FSU organisent un rassemblement le 8 mars 2017 à 15 h 40 place Kleber à Strasbourg pour une distribution de tract dans le cadre de la journée de lutte pour les droits des femmes

Elles étaient plus de 300 000 à manifester en Pologne pour le droit à l’avortement ;

Elles étaient en grève en Islande pour obtenir l’égalité des salaires ;

Elles étaient en grève en Argentine contre les violences ;

Elles se sont mobilisées contre Donald Trump aux Etats-Unis ;

En France, elles étaient des dizaines de milliers à manifester contre la loi El Khomri, puis dans l’action le 7 novembre dernier à 16 h 34 pour l’égalité salariale et partout, elles continuent à se battre pour leurs conditions de travail.

L’UD appelle à l’action pour les droits des femmes le 8 mars

La journée du 8 mars ne se « fête » pas par un cadeau ou une distribution de fleurs sur le lieu de travail. Journée internationale pour les droits des femmes, elle est une journée de lutte pour l’égalité.

Pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle, nous appelons à un rassemblement à 15h40 Place Kléber à Strasbourg.

Montrons que nos luttes sont des conditions nécessaires et indispensables pour l’émancipation des femmes et des peuples. Et montrons que nous devons toutes et tous rester solidaires, vigilantes et combatives pour renforcer nos acquis et obtenir de nouveaux droits.

Le 8 mars à 15h40 toutes et tous dans l’action.

Tract en pièce jointeTract-8mars-CFD(1)

DU CETA ON EN VEUT PAS

700 manifestants ont participé à la manifestation européenne «Stop CETA ! »

Après avoir signé en 2016 avec deux syndicats canadiens, une déclaration conjointe sur le CETA, l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada la CGT a mobilisé hier pour participer à la manifestation qui s’est déroulée dans les rues de Strasbourg et devant le Parlement Européen.

La CGT a saisi l’occasion pour une nouvelle fois dire son opposition au projet d’accord de libre-échange tel qu’arrêté entre l’Union Européenne et le Canada et notamment à cause des menaces pesants sur les normes sociales, l’introduction du mécanisme de règlement des différends, l’absence d’aspects contraignants quant aux atteintes potentielles aux droits des travailleurs, à la protection de l’environnement et au développement durable.

Les députés Européens ont malgré l’opposition adopté le traité par 408 voix pour contre 254.

 

International

CETA : 15 février mobilisation à Strasbourg

Le 15 février, le parlement européen doit procéder au vote qui ratifiera, ou, nous l’espérons, rejettera la ratification du CETA, le projet d’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada. Les collectifs Français TTIP et CETA (collectif national Stop TAFTA) organisent une journée de mobilisation pour montrer le refus de cet accord.

Les salarié-e-s, les syndiqué-e-s, les citoyen-ne-s sont tous concernés par ce traité qui nous livre aux multinationales.

Lire la suite :International